LE 16 JUILLET 2015…

Couverture 2 haute résolutionMes amiEs

Ce sera le 16 JUILLET 2015…

Le 16 juillet 2015 est la date officielle de la sortie de mon deuxième livre sur internet « Le Message transmis par nos Créateurs ». Pourquoi le 16 juillet 2015 ? Pour faire suite à mon premier contact qui eu lieu le 16 juillet 2010.

Voici en grande première la couverture ainsi que la liste intégrale des chapitres.

Merci à chacune et chacun de vous pour votre support, votre fidélité et votre amour durant toutes ces années.

Alasira

… … …

TABLE DES MATIERES

Avant-propos
Recommandations

Chapitre 1 – Une brèche dans l’espace-temps

– Un retour inattendu
– Le nouveau monde : monde de rêve ou de réalité ?
– Le libre arbitre, mythe ou réalité ?

Chapitre 2 – Arrivée sur Terre d’un dernier Émissaire

– Un envoyé très spécial
– Le fils des étoiles
– L’Émissaire : idole de pierre ou humain de chair ?
– Une véritable conspiration du pouvoir
– Mais en vérité, qui était l’Émissaire ?
– Des blessures graves chez l’être humain

Chapitre 3 – La nouvelle race

– Les origines de l’espèce humaine
– La conscience et l’amour
– Que signifie « être uni à la Source » ?
– Retour sur certains écrits
– L’expérience de la création
– Une alliance extraordinaire
– Une ombre au tableau…
– Le treizième brin
– Avis au Messager
– Le Guide

Chapitre 4 – Un nouvel Eden

– La véritable histoire
– Une petite notion d’histoire
– Pour revenir à Eden
– Le Règne Evalique
– Eva, Le jardin d’Or
– Eva, Le jardin d’Or (2)
– Le passage vers Eva

Chapitre 5 – La Grande Œuvre

– Le transfert des Evaliens
– Libre comme un corbeau
– Le POINT ZERO

Notes de l’auteur

Note 1 – Un appel de l’âme
Note 2 – L’appel de nos Créateurs

… … …

À PARTAGER LE PLUS LARGEMENT POSSIBLE

 

Mes amiEsFemme qui danse

Voici un enseignement inspiré que j’ai le plaisir de vous partager :

LA VOIE DU COEUR

Pour s’engager sur la voie du cœur, il ne s’agit pas d’établir des normes strictes, tels des carcans dans lesquels nous ne pouvons déroger, car alors, nous devenons prisonniers du chemin qui est censé nous mener vers la liberté. Rien ne devrait être rigidifié dans un moule, comme des règles inscrites sur un tableau et qui sont récitées à chaque heure du jour et de la nuit. Ne soyons pas comme le pendule qui passe de gauche à droite inlassablement et qui n’est aucunement conscient lui-même du mouvement qu’il exécute.

Lorsque nous récitons une prière ou un vœu, le faisons-nous comme le pendule qui va de gauche à droite ou comme le peintre qui est présent à chacun des coups de pinceau qu’il apporte à sa toile ?

Regardons le tableau du peintre comme s’il était le reflet de notre propre existence.

Nous pourrons alors ressentir l’amour, la passion, la beauté, la vie ! Mais aussi parfois la tristesse, la mélancolie, la peine, mais toujours la vie ! Dans chacun des traits, dans chacune des courbes est encodée une émotion, une sensation, et lorsque nous regardons la toile d’un artiste avec les yeux du cœur, nous devenons sensibles aux vibrations et soudainement, nous sentons l’artiste prendre vie en nous. Pour l’instant d’un regard, d’un élan du cœur, nous devenons lui et il devient nous. Nous ne sommes plus séparés. Nous prenons alors conscience que nous sommes tous interreliés dans l’univers, comme le peintre est relié à sa toile et la toile à celui qui l’honore de son regard.

Soyons dans la vie comme l’artiste et comme le contemplatif en même temps.

Alasira